C'est juste du Web

Quand Trump dérape, Internet ne le rate pas

Par Jehanne Bergé. Il y a 2 ans

Recension des meilleurs gags des derniers mois

Demain, les États-Unis éliront leur prochain président. Espérons que bientôt Donald Trump ne soit plus qu'un affreux souvenir... En attendant le verdict, CJDW vous propose de vous replonger dans ce qu'Internet a fait de mieux pour ridiculiser ce fou furieux.

 

Depuis le début de la campagne présidentielle, Donald Trump enchaîne les gaffes et les scandales. Mensonges, provocations, obscénités; l'homme se transforme tous les jours un peu plus en clown de mauvais goût. Au fil des mois, le monde des Internets n’a pas hésité à souligner ses frasques. Voici une petite compilation des meilleures blagues sur Donald Trump.

 

1.Nos cousins les Belges n’ont pas trop apprécié que Trump qualifie leur capitale de trou à rats. Pour se venger, les Bruxellois ont envahi Twitter de #sendarat2donald. Le résultat est délicieux.
 

 

2. Vous rêvez d'obtenir le même teint ocre/orange que ce bon vieux Donald? Rien de plus simple. Il vous suffit de suivre ce tutoriel réalisé par l'actrice et humoriste Tess Paras. Halloween est terminée… Pas grave, il n’est jamais trop tard pour se déguiser en monstre! 

 

3. Ovation debout pour la jeune Lori Mae Hernandez. Lors de son passage à l'émission America's got talent, elle a déclenché l'hilarité dans la salle en faisant une blague sur le manque d’expérience de Donald Trump. Bravo à cette jeune fille de 13 ans qui a déjà compris la vie. 

 

4. Vous vous souvenez de la campagne pour aider les Américains à fuir au Canada en cas de vote massif en faveur de Donald Trump?  Un site Internet conçu par un animateur de radio encourageait même les Américains à venir s'installer sur l'île du Cap-Breton, à 400 km de la frontière américaine. Génial, non? En tous cas, le site a déjà été consulté plus de 2 millions de fois. Gros coup marketing pour le Cap-Breton.
 

(Traduction libre : «Au Cap-Breton, nous accordons de la valeur à la diversité! Ici, vous pouvez entendre plusieurs langues, comme le français et le micmac, et même le gaelic. Mais tout le monde parle aussi anglais, comme vous!»)

 

5. Teint orange, ventre rond, perruque blonde : Meryl Streep a conquis le public grâce à sa tenue Trumpienne. La scène a été partagée en masse sur les réseaux sociaux.


 

6. Sur le plateau de Jimmy Kimmel, Barack Obama a avoué qu'il s'amuse beaucoup en regar­dant les inter­ven­tions du magnat de l'immo­bi­lier lors des débats télévisés. Et franchement, on le comprend, il y a de quoi rire (pour ne pas pleurer).
 

7.  Autant on avait aimé Tina Fey dans son rôle de Sarah Palin à Saturday Night Live, autant Alec Baldwin a brillé en Donald Trump lors de cette campagne. Du pur génie! 

 

8. Un énorme panneau publicitaire en arabe a été placé aux abords d'une autoroute du Michigan. Le panneau se lisait ainsi: «Donald Trump ne sait pas ce que ça veut dire, mais ça lui fait peur de toute façon.» On adore.

 

9. Si même le Dalaï Lama se moque de lui, il n'y a vraiment plus d'espoir... Dans une entrevue accordée à Piers Morgan pour l’émission Good Morning Britain, le Dalaï Lama a imité à merveille le candidat à la présidentielle... On vous laisse juger par vous-même.
 

10. Donald Trump dérape encore et encore. Cette fois, le producteur de Kanye West en a profité pour le ridiculiser tout en créant tout un hit. Le titre s'appelle «Grab ‘Em By Da Pussy» et fait référence aux propos dégradants qu'avait tenu le candidat. Mike Dean a samplé les propos de Donald Trump, et le son est une vraie réussite
 

 

11. Et un petit bonus, même si c'est tellement niaiseux... De toutes les comparaisons (mesquines) entre Donald Trump et un objet/animal/personnage, celle-ci est ma préférée. 

 

En collaboration avec Catherine J. Lalonde 

Partager