Top

Dix webséries marquantes de la dernière décennie

Par Christian Letendre. Il y a 7 mois

Avertissement : il se pourrait qu’après la lecture de cet article, vous passiez les huit prochaines heures à regarder des vidéos sur le Web.

On va bientôt basculer dans une nouvelle décennie. On trouvait donc que le moment était tout indiqué pour jeter un dernier coup d’œil sur ce qui s’est fait de mieux sur le très petit écran lors des dix dernières années.

Le Web sert souvent à la fois de laboratoire (on y teste des choses qu’on est trop frileux de mettre à la télé) et d’incubateur de talents (combien de futures vedettes ont été découvertes grâce au Web?). Inutile, donc, de vous dire que les choix ont été difficiles.

Il y a eu BEAUCOUP de webséries dans les dix années qui viennent de passer. Impossible de les avoir toutes vues. En même temps, si certaines ont particulièrement fait jaser, ça doit bien vouloir dire qu’elles ont marqué l’imaginaire collectif d’une façon ou d’une autre.

On vous présente donc, humblement, notre liste des dix webséries québécoises qui ont marqué la dernière décennie.

 

Père poule

On triche un peu (ça commence bien!) parce que les quatre premiers épisodes de Père poule ont été déposés sur la chaîne YouTube de Jean-Thomas Jobin dans le dernier mois de 2009… Mais on ne pouvait s’empêcher de l’inclure dans notre liste puisque 1) l'humoriste a été parmi les premiers au Québec à s’amuser avec le Web et 2) l'humour absurde et sympathique des 13 capsules est tout simplement irrésistible. Ça documente la relation entre un veuf (Jean-Thomas Jobin) et sa fille fictive (Julianne Côté) qu’il a eue en bas âge.

Tous les épisodes sont disponibles ici.

 

En audition avec Simon

Cette websérie se passe de présentations tellement elle a eu un impact majeur sur la crédibilisation du Web québécois. Première série originale de ICI Tou.tv, on y découvre les coulisses des auditions malaisantes que Simon-Olivier Fecteau fait passer à une myriade de personnalités connues.

Les deux premières saisons sont disponibles sur YouTube et les trois dernières peuvent être visionnées sur ICI Tou.tv.

 

Fiston

Jonathan Roberge est un véritable pionnier du Web québécois. L’auteur et comédien avait entre autres marqué les esprits avec la série Contrat d’gars (créée avec Alexandre Champagne). Mais c’est avec Fiston qu’il a davantage fait sa marque. La série est en fait un testament visuel légué par Jonathan à son fils Xavier pour lui expliquer les choses de la vie. Triste ironie du sort, on apprenait récemment que Xavier était atteint d’une tumeur cancéreuse au cerveau. Toutes nos pensées sont avec la famille dans ces moments difficiles…

Pour se changer les idées, on peut revoir les 100 capsules de Fiston ici.

 

Féminin/Féminin

Féminin/Féminin est l’une des rares séries à explorer l’univers lesbien sans complexes, sans clichés et sans tabous. Créée par Florence Gagnon (également fondatrice de LezSpreadTheWord) et Chloé Robichaud, et écrite et réalisée par cette dernière, la série dresse un portrait réaliste de ce à quoi peut ressembler la vie en tant que lesbienne à Montréal, avec notamment Macha Limonchik, Sarah-Jeanne Labrosse et Julianne Côté parmi la distribution.

La série est disponible sur ICI Tou.tv.

 

Camille raconte

Gros coup de cœur pour cette série animée à la main (et au crayon de cire). On y découvre Camille, une fillette qui nous résume toutes sortes de films connus avec candeur, humour et une naïveté irrésistible. On salue le travail des créateurs Vincent Éthier et Bruno Mercure qui réussissent à synthétiser ingénieusement les intrigues en une petite minute à chaque épisode.

La saison 1 est disponible sur YouTube et les saisons 2 et 3 peuvent être visionnées sur ICI Tou.tv.

 

Mouvement Deluxe 

Sous des airs inoffensifs et enfantins, Mouvement Deluxe cache une personnalité résolument crue et adulte. Gagnante d’un Olivier dans la catégorie « Série Web humoristique de l’année » il y a à peine quelques semaines, la série présente une enfilade de sketchs à l’humour absurde et décalé, le tout entièrement réalisé à l’aide de marionnettes. D’ailleurs, on tenait à mentionner une autre série qui met en scène une marionnette : Marc en peluche, qui explore avec originalité et sensibilité l’intimidation en milieu scolaire.

Les deux saisons de Mouvement Deluxe sont disponibles sur le site de la série.

 

L’âge adulte

Créée par Guillaume Lambert (et le réalisateur François Jaros pour la saison 1), L’âge adulte croule sous les prix depuis ses débuts en 2017, autant au Québec qu’à l’international. Et avec raison : cette série racontant la vie d’un jeune homme qui se découvre soudainement une attirance envers les garçons suite à un bref coma propose un ton et une réalisation uniques et innovants, résolument de son temps.

Les trois saisons sont disponibles sur ICI Tou.tv.

 

Terreur 404

Si la télé est encore réticente à s’aventurer dans les séries de genre, Sébastien Diaz s’est, lui, tourné vers le Web pour présenter Terreur 404, une série d’horreur. Créés conjointement avec les auteurs Samuel Archibald et William S. Messier, les épisodes proposent chacun une histoire différente, mais sont reliés entre eux par un fil conducteur : l’horreur provoquée par un outil technologique. Une sorte de Black Mirror québécois en version courte.

Les deux saisons sont disponibles sur ICI Tou.tv.

 

Le Killing

Le réalisateur Alec Pronovost est derrière le succès de nombreux d’humoristes de la relève sur le Web. Il était donc tout naturel qu’un de ses projets se retrouve sur notre liste. Dans Le Killing, les membres du personnel d’un camp de vacances tentent de « s’éliminer » un à un pour remporter le titre de Master Killer (et peut-être impressionner les filles au passage). Jay Du Temple, Rosalie Vaillancourt et David Beaucage font notamment partie des moniteurs du camp.

La première saison est disponible sur Noovo.ca. La saison 2 y sera déposée le 8 janvier prochain.

 

Faux départs

Souvent décrite comme un film séparé en huit pièces par son créateur Jean-Philippe Baril-Guérard, Faux départs n’est définitivement pas une série pour les yeux chastes. Disons qu’on y voit beaucoup de peau, d’alcool et de drogue. On y suit les débuts (et la fin?) de la relation entre Carla et Ugo, deux jeunes adultes au mal-être palpable. On accroche grâce à la réalisation crue et franche, et on reste pour la chimie entre Catherine Brunet et Antoine Pilon, qui forment réellement un couple dans la vraie vie.

La série est disponible sur ICI Tou.tv.

Partager