Actualités

Les noces de coton de Véro et ICI Tou.tv Extra

Par Maude-Émilie St-Pierre. Il y a 6 mois

Un match qui marche?

En février 2017, Véronique Cloutier lançait sa propre section sur ICI Tou.tv Extra, une chaîne à l’image de l’animatrice chouchou du Québec. Son objectif était de « mettre de l’avant l’art de vivre, le plaisir d’être ensemble et de partager ».

Deux ans plus tard, peut-on dire que Véro.tv répond aux attentes?

 

Petit survol de la chaîne :

 

Les femmes à l’honneur

De toute évidence, il fallait que Véro rejoigne ses fans et ses fans, c’est pas mal nous-autres mesdames!

Sur Véro.tv, on nous présente des fictions portées par des protagonistes féminins déterminés et authentiques à souhait. Je parle ici de la saison 2 de Plan B, menée admirablement par la comédienne et productrice Sophie Lorain. Je pense également à Une lutte exemplaire (The Good Fight), ce dérivé de la série Une femme exemplaire (The Good Wife), où les héroïnes évoluent dans un cabinet d’avocats.

 

Véro a été la meilleure amie de tous les adeptes du « binge watching » lorsque les séries Les Simone et Trop ont été diffusées en exclusivité sur sa section, avant leur diffusion à la télé. Encore là, on explore des lignes narratives qui s’intéressent à la femme, mais plus précisément à la femme adulte d’aujourd’hui, à ses ambitions, à ses relations amicales et amoureuses. On adresse aussi des enjeux d’actualités sensibles à la cause féminine, dont le consentement.

 

Il faut avouer que Véro.tv a visé dans le mille. Faire le choix de ces séries particulières à ce moment précis, en plus de les offrir en exclusivité aux abonnés de l’Extra, lui aura probablement permis de rejoindre un auditoire plus jeune.

 

La famille, c’est la famille!

Valeur ancrée dans « l’entité Véro », la famille allait naturellement se retrouver à l’honneur sur sa chaîne.

De là, des séries de fiction originales telles que Mère & fille, Papa épique ou Baby boom. Alors que Papa épique s’intéresse aux aléas d’un père au foyer, Baby boom aborde de son côté la maternité de diverses manières. Elle ose d’ailleurs s’attaquer à certains stéréotypes associés à la grossesse, puis au concept de la « mère ».

 

Petit coup de coeur pour Le bulletin, cette série où des enfants de personnalités québécoises donnent des notes à leurs parents. À la fois adorables et hilarantes, ces rencontres démontrent que les enfants n’ont vraiment, vraiment pas la langue dans leur poche !

 

Des vies documentées

C’est peut-être que la St-Valentin approche ou que je ne me suis pas remise du retour de La Fureur, mais je me suis récemment découvert un petit crush pour le couple Véro & Louis. Sans honte, je vous avoue aujourd’hui que je me suis tapée la saison complète de Les Morissette et moi, bien émue de partager des bribes de leur quotidien. C’est quand même incroyable de se livrer ainsi au public, mais il semblerait que ce soit tout naturel chez Véro.

 

On comprend alors pourquoi les documentaires et les magazines ont une place de choix au sein de Véro.tv. D’autres artistes se prêtent au jeu, à commencer par Marilou avec son Trois fois par jour ou Une étape à la fois, une série où assiste aux rénos dans la cuisine de l’artiste. Dans la même veine, on pourra visionner dès le 14 février Passion poussière, le magazine qui nous présente la demeure de Sarah-Jeanne Labrosse en plein chantier. Le documentaire Marie-Mai : ma façon d’exister fera aussi son entrée le même jour.

 

Les amateurs de karaoké trouveront réconfort dans la série Karaoké, un docu-réalité animé par Léane Labrèche-Dor et Martin Proulx. Ensemble, ils parcourent les bars karaokés du Québec, accompagnés d’amis artistes, pour y trouver la crème des chanteurs. C’est Véronique Claveau qui prendra le relais de Léane Labrèche-Dor pour la deuxième saison qui sera disponible au printemps.

Il ne faut pas passer sous silence les nombreuses séries d’entrevues et de talk-show dont Face à soi, Rétroviseur et PS Merci pour tout qui font partie de l’ADN de la chaîne.

 

Le bilan

Films, séries policières, drames, entrevues de fond, biographies, séries humoristiques, mode, art de vivre... On ne peut pas dire qu’il n’y a pas de contenu sur Véro.tv! Mais est-ce trop?

L’offre de cette section est variée certes, mais la ligne éditoriale me paraît assez floue. La chaîne a-t-elle la capacité de rejoindre un personnat qui la consomme de façon régulière, même quotidienne?

D’un autre côté, cette offre lui permet de rajeunir et diversifier son auditoire, ce qui ultimement, pourrait être un bon coup pour la pérennité de l’empire Véro.

Moi, je dis oui à deux années de plus pour Véro.tv, en souhaitant que la section se développe toujours et trouve sa voix, sa couleur, son identité.


 

Partager